Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 12:21

 

Genre: anticipation

 

 

http://www.riviereblanche.com/meteore01.jpg J’ai découvert ce livre par hasard, grâce au site Livraddict et à son partenariat avec les maisons d’éditions.

Le résumé du livre me plaisait bien :


"En 1906, un corps céleste mystérieux s'abattait sur la Tugunska, en plein coeur de la Sibérie, causant mort et dévastation. Aujourd'hui, l'histoire semble se répèter…
Le journaliste photographe Marc Lucciani et ses confrères américains Oskar Selznick et Frank Matheson décident d'enquêter sur place, mais ils n'ont aucune idée de l'horreur qui les attend au sein de l'énigmatique "camp des étoiles" créé par les autorités russes pour exploiter les abominables secrets du METEORE DE SIBERIE…
"


J’aimais aussi beaucoup la couverture, avec son petit côté à l’ancienne.

Et je n’ai pas été déçu.

Ce livre est exceptionnel.


Commençons par la préface de Stéphane Pons (Yozone), qui est une mise en bouche redoutable. En voici quelques pépites :


« En même temps, ne jamais rencontrer les écrivains que l’on aime, c’est souscrire une police d’assurance qui vous garantit de ne jamais être déçu »


« Ecrire de la Science-Fiction dans un pays qui a décidé, depuis la fin de la Seconde Guerre Mondial, qu’il ne pouvait s’agir que d’un sous genre littéraire, d’un truc assez minable pour lecteurs pas finis, vit une tragédie. »


« Pas de pitié pour les talentueux au royaume des fatigués de l’imaginaire. »


« Il se pourrait bien que demain, la littérature française ait oubli qu’écrire un bon bouquin, c’est aussi savoir raconter une histoire. »


Merci à Monsieur Pons de m'avoir encore plus donner envie de lire ce livre.

Il faut que je précise aussi que cet auteur m’était totalement inconnu jusqu’alors. Je ne peux donc comparer avec ses autres oeuvres.

Je ne savais même pas qu’en France, aujourd’hui (et depuis plusieurs années) nous avions de bons écrivains de Sf.

Et voilà que je découvre quelques pépites…

 

Le livre est écrit à la 1° personne, et comme je l’ai déjà fait remarquer dans d’autres critiques, j’ai beaucoup de mal avec ce genre d’écriture.

Pourtant, ici, au bout de quelques pages, je m’y suis habituée : cela faisait partie de l’histoire. Ecrite à la 3° personne, cela n’aurait pas collé. Cela donne une certaine puissance au livre.

L’écriture est vive, saccadée, ironique et haletante.

L’ambiance est particulière. Elle m’a fait penser à Blade Runer avec son côté crue, sombre et apocalyptique.

Mais rassurez-vous, tout n’y est pas noir. L’humour foisonne, ainsi qu’un brin d’amour et d’humanité, de l’action et beaucoup de suspense (c’est pour cela qu’on ne peut lâcher le livre avant de l’avoir fini).

Ce qui m’a le plus étonné, c’est la construction de l’histoire en un nombre de pages si limitées.

Les derniers livres que j’ai lu qui faisait moins de 200 pages, n’étaient pas fabuleux : l’histoire était écourtée, les personnages bâclés. Bref, il manquait un nombre considérable de pages pour en faire quelque chose de potable.

Hors là, avec seulement 171 pages, l’auteur a réussi à nous amener dans un monde bien construit, avec des personnages travaillés, des actions réfléchies et un final aux petits oignons.

 

Pour conclure, je dirais simplement : lisez-le, vous ne serez pas déçu .

 

 

imageimageimageimageimage = inoubliable


 

 

Livre lu dans le cadre du: 

http://storage.canalblog.com/99/34/364830/45903861_p.jpg  Challenge Défi SF (1/3) et
http://www.riviereblanche.com/logo.gif partenariat avec les éditions Rivière Blanche.

Repost 0
Published by LadyScar - dans Science-Fiction
commenter cet article
31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 19:51

 


Lu en Août 2oo8 (ou à peu près...).

Lorsque l'on m'a offert ce livre, j'étais sceptique.
Certes, je connaissais le nom de "Bernard Werber" mais je m'imaginais ses oeuvres toutes autres.

J'ai dû vite me rendre à l'évidence: l'image que j'en avais (de vieil auteur à histoires longues, fastidieuses et ennuyeuses) était fausse.



L'histoire:
Le plus beau des rêves : Bâtir ailleurs une nouvelle humanité qui ne fasse plus les mêmes erreurs. Le plus beau des projets : Construire un vaisseau spatial de 32 km de long propulsé par la lumière et capable de faire voyager cette humanité pendant plus de 1000 ans dans les étoiles. La plus folle des ambitions : Réunir des pionniers idéalistes qui arrivent enfin à vivre ensemble en harmonie. Et au final la plus grande des surprises...

J'ai trouvé cette histoire époustouflante, pleine de vie, d'action et tout ce qu'il faut pour un bon roman.
Et la Fin m'a tout bonnement scié: j'adore ce genre de fin, celle qui remet tout en question, qui pose des questions, celle qui nous laisse sur notre faim.
Quand on ferme ce livre, on continue de penser à cette histoire pendant très longemps.
Werber nous fait comprendre que, finalement, tout n'est qu'un éternel recommencement...


 

 

= à ne manquer sous aucun prétexte

 



Autres billets sur ce livre:
-
Carnet de Liaison

Repost 0
Published by LadyScar - dans Science-Fiction
commenter cet article

Profil

  • LadyScar
  • J'ai 39 ans, j'adore lire et ce, depuis l'âge de 10 ans environ. Mes genres préférés: SF, Romance, Fantasy, Classique Anglais, espionnage... et bien d'autres!
  • J'ai 39 ans, j'adore lire et ce, depuis l'âge de 10 ans environ. Mes genres préférés: SF, Romance, Fantasy, Classique Anglais, espionnage... et bien d'autres!

En cours de Lecture...

 

http://imageshack.us/a/img818/9747/a5555555555.jpg78/480

Mes Copinautes de Lectures...

http://img267.imageshack.us/img267/2113/bookenstock.png

 

 

 

  Mon système de cotation:

 

http://img153.imageshack.us/img153/2253/cotationfinale.jpg